Projet R&D FEDER SMART-INN

Le besoin de composants passifs fonctionnant à des fréquences couvrant les bandes VHF (30 à 300 MHz) et UHF (300 MHz – 3 GHz) s’inscrit dans le développement de systèmes pour les télécommunications mobiles professionnelles et grand public ainsi que de détection embarqués de haute résolution (applications Radar). Compte tenu de l’état de l’art, des spécifications techniques et des contraintes dimensionnelles généralement imposées pour ce type d’application, seul un composant passif à ondes élastiques guidées permet d’envisager une solution viable.

Dans ce contexte, des sociétés industrielles franc-comtoises ont regroupé leurs compétences et mutualisé leurs outils de développement pour innover dans le domaine des composants radiofréquences acousto-électriques, élargir leur proposition commerciale et faire fructifier leurs offres de manière coordonnée. Pour ces différents objectifs, elles s'adossent à l'institut FEMTO-ST et à la plate-forme Cristal-Innov (Rhône-Alpes) et développent le projet de recherche SMART-INN s'inscrivant sur le long terme et s'organisant sur des actions bien définies au travers de sous-projets spécifiques.

Durée
Septembre 2015 – juin 2019 

Partenaires
AR-Electronique, frec|n|sys, Snowray, my-OCCS, Digital Surf, CNRS Femto-st

Sources
Femto-st

Projet R&D BPI - Région SINOPE

Le projet SINOPÉ a pour but de développer une plate-forme de services à la demande (type SAAS - Software As A Service) pour le calcul numérique principalement dans la filière énergie mais aussi dans l’ensemble des autres filières telles que l’aéronautique, l’automobile (Pôle Véhicule du Futur), les microtechniques (Pôle Microtechniques) ou le nucléaire (PNB). Les services proposés seront mutualisés sur la plate-forme et accessibles à l’ensemble des acteurs de la filière à des prix compétitifs.

 Afin de mettre en œuvre les innovations apportées, la solution SINOPÉ ambitionne des avancées technologiques suivantes :
L’optimisation automatisée des modèles 3D de composants et des systèmes 
- La transformation automatisée des modèles 3D des composants vers leur vue 1D
- Une amélioration de modèles de mécanique des fluides (CFD)
- La visualisation en mode SAAS des simulations et des résultats des calculs  numériques en ligne et sur terminaux mobiles.
- Le stockage sécurisé des données ainsi qu’une possibilité d’archivage longue durée avec garantie d’intégrité.
- La possibilité de passer les concepts en prototypage 3D (fabrication additive par impression 3D).

Durée
Projet à étapes

Partenaires
EURO/CFD, TRINAPS, Allucyne, my-OCCS, Vallée de l'Energie

Sources
Vallée de l'Energie